Entradas de ffernana

NOËL 2014, ANNÉE 2015

2

Accident aérien

Ça y est, on y est arrivé! Ça paraissait loin, mais un an s’est déjà passé et comme d’habitude on va faire un bilan sur tout ce que nous laissons derrière nous et nous allons nous marquer des objectifs pour ce que nous allons parcourir à partir du 1 janvier, 00 heures, 00 minutes, 01 seconde, top partez, la course commence.

En ce qui concerne ces fêtes, on pourrait discuter des heures et des heures sur leur signification religieuse, mais là chacun peut penser ce qu’il veut, c’est la chance que nous avons les nés chrétiens, on peut choisir si célébrer ou pas, si aller à la messe de minuit ou pas, si manger quoique que ce soit ou pas, boire quoique ce soit ou pas (surtout pas si on doit conduire, alors là oui, INTERDIT!).

Maintenant les dépenses,…. Ces fêtes insitent à dépenser, à dépenser de trop, c’est la société de la consommation, mmmouii, mais réfléchissons un peu, surtout en cette époque de crise économique, de chômage: combien de milliers de personnes vivent de la consommation d’autrui?

On instaure une limite? D’accord!  Moins de consommation, moins de magasins, moins de fournisseurs, moins de commerciaux, moins d’usines, moins d’éleveurs, moins d’agriculteurs,…. Fiuuuu! Danger!

Allez Joyeux Noël, Bonne Année 2015 et consommez si vous voulez et en équilibre avec vos moyens.

1

Tout change

Touche pas à mon portable!

portables 1Y’en a marre”, oui, “y’en a marre”. Ce n’est pas la faute au protable, c’est la faute à son utilisateur.

C’est comme le pipi des chiens. Est-ce la faute au cabot s’il décharge sur la façade de notre “chez-moi”? Non, c’est la faute à son maître. Et bien là, c’est  la même chose.

Dans notre école de langues  il n’y a pas de problèmes de discipline comme dans les collèges ou les lycées, les élèves viennent à apprendre et y donner des cours, c’est magnifique, enrichissant,…

Au début de l’année scolaire, sont lues des informations relatives au fonctionnement de l’école et parmi elles, le bon usage des téléphones portables, ou mieux le non-usage de ces appareils.

Dans les couloirs, sur les portes des salles de classes et même à l’intérieur, il y a des notices, des affiches indiquant qu’il est interdit d’utiliser les mobiles, et bien il y a toujours quelqu’un qui reçoit un appel et qui se lève et sort pour y répondre. Ahurissant!!!

Au début je me fâchais, mais nos élèves sont adultes, je ne suis pas payé pour ravacher cent mille fois la même histoire.

C’est à leurs camarades de protester, car ce sont les premiers  dérangés.

Un peu de politesse, s’il vous plaîtportables 2

 

portables 3

 

UNE NOUVELLE ANNÉE SCOLAIRE

Manque de temps, toujours manque de temps. C’est facile à dire mais je crois, non j’affirme,  qu’il y a aussi de la paresse dans l’air.

Je veux écrire sur ce blog, bien sûr que je veux écrire et là mon petit démon(la paresse) et mon ange gardien (le courage), chacun sur son épaule correspondante,  sont là à se disputer, comme M.Rajoy et M.Sánchez, et en attendant qu’ils arrivent à un accord, je suis là sans actualiser mon blog.

Asian woman making decision with angel and demon

Allez, je me lance et au moins voilà mon premier “article” de l’année.

Je vous laisse un petit sketch, que nous avons vu en classe de 1ºNA, des luthiers , et qui bien sûr a quelque chose à voir avec la langue française.

Amusez-vous bien!

 

NOËL 2013 -Nouvel 2014

coluche J’espère que personne ne va  m’en vouloir d’avoir saisi cette photo sur la toile pour, premièrement rendre hommage à ce grand humouriste disparu tragiquement et prématurément en 1984 , deuxièmement aux restos du coeur créés par lui afin de donner à boire et à manger à ceux qui en avaient besoin dans les années 80, restos qui, malheureusement existent encore en 2013 et je dis malheureusement car cela veut dire qu’il y a encore et toujours des personnes qui ont faim et soif en France. Qui dit la France dit l’Espagne, d’où jécris ce blog et autres pays d’Europe et du monde.

J’inclus une video de la chanson des restos du coeur, la première je crois, tout simplement parce que Coluche y intervient avec la collaboration d’autres artistes de l’époque.

Merci Coluche et Joyeux Noël et Bonne Année à tous et à toutes tout de même, car l’espérance est toujours là et on va s’en sortir tous ensemble, français, espagnols, allemands, grecs, portugais,…

.

11 novembre 1918

poilusanniversaire  J’avoue que l’histoire me passionne et surtout celle qui concerne les deux “grandes guerres” du vingtième siècle avec la permission des autres (Corée, Vietnam, Algérie, Yougoslavie,…).

En 2014 va se célébrer le centenaire du début de la première guerre mondiale (1914-1918) et aujourd’hui, 11 novembre 2013, c’est  jour chômé en France. Que célèbre-t-on? Pourquoi en plein vingtéunième siècle célèbre-t-on une guerre? Moi, un jour comme celui-ci, j’ai un souvenir pour ces hommes qui sont morts dans des circontances et conditions terribles, laissant veuves et orphelins, sachant dès les premiers coups de feu qu’ils avaient peu de possibilités de rentrer au foyer.

Je suis d’une génération qui n’a pas connu la guerre et je n’ai même pas fait mon service militaire, c’est peut-être pour cela que ces faits me fascinent car penser que des millions de militaires et de civils, femmes et enfants, ces-derniers surtout lors de la deuxième guerre mondiale, sont morts parce que les États les ont réclamés sous les drapeaux et sous les balles, me trouble toujours.

De toute façon, même au risque de paraître ringard, j’admire ces pays comme la France qui sont fiers de célébrer leur histoire. Je voudrais la même chose pour mon pays l’Espagne. Je suis fier d’être espagnol! Je suis fier de la France!

LA TOUSSAINT, POMPES FUNÈBRES ET COMPAGNIE

POMPES FUNÈBREfb3-ba510f9200db-350x250Puisqu’aujourd’hui, 1 novembre 2003, nous sommes en pleine célébration de La  Toussaint, j’ai trouvé un article su figaro .fr qui me paraît interessant et curieux à la fois et qui est en relation avec notre, je ne sais si prochaine, mais sûrement  dernière demeure. Je vous le copie ci-dessous.

Capital

À voir le 20/10/2013 à 20h50 surCe programme TV de M6
Les pompes funèbres : un sujet en apparence difficile à traiter sans verser dans le macabre ou le déprimant. Pourtant, les équipes de Capital, sur M6, ont réussi à l’aborder avec une écriture rythmée et humoristique.

On pourrait croire à un gag. Mais le retraité est très sérieux en revenant avec son cercueil sous le bras, devant la caméra: un kit en carton à plier soi-même, pour un prix défiant toute concurrence puisqu’il ne coûte en moyenne que 240 euros, contre 1.300 à plus de 4.500 pour un modèle traditionnel. Le phénomène est nouveau et séduit une clientèle grandissante. Désormais, il existe des entreprises de pompes funèbres low cost. Elles proposent des cercueils en pin pour 295 euros. C’est l’un des thèmes abordés ce soir. «On tournait autour du sujet depuis longtemps sans oser vraiment l’aborder, car c’est délicat à traiter, avoue Stéphane Martin, rédacteur en chef du magazine. Mais nous avons découvert une industrie qui prospère et répond aux attentes d’un nombre de clients de plus en plus grand.» C’est ainsi que l’on suit un homme chez un entrepreneur qui promet un enterrement à 1.240 euros pour des prestations de base, alors que, en moyenne, il faut en débourser près de 6.000 pour un service avec des prestations supplémentaires. Et ce service minimum lui suffit. «Pourquoi dépenser de l’argent pour une cérémonie d’un jour et qui va coûter une fortune à ma famille?», s’interroge ainsi le client. Pour son reportage, le journaliste Frédéric Monteil pousse même le culot jusqu’à simuler son propre enterrement, demande à sa femme de choisir les ornements de son cercueil, se fait maquiller comme un mort par les pompes funèbres pour être présentable et se fait enfermer dans un cercueil, pour la caméra.

Au-delà du côté déprimant du sujet, qui concerne chacun, la scène est drôle et désamorce une réalité taboue dans notre société. Même le nom d’une des sociétés des pompes funèbres, Tombini, où enquête le journaliste, semble prédestiné et fait sourire. Avec ses tarifs défiant toute concurrence, l’enterrement low cost représente une pierre, ou plutôt une dalle, dans le jardin des entrepreneurs traditionnels, qui vivent d’un marché générant trois milliards d’euros par an.

À savoir

On dénombre près de 550.000 décès en France par an. Mais, en 2023, le nombre passera à près de 800.000, avec la disparition d’une partie de la génération baby-boom, née entre la fin de la Deuxième Guerre mondiale et 1974. De plus en plus choisie, la crémation est passée de 15 % en 1998 à 35 % en 2012.

figaro.fr 20/10/2013

VIVE LA RENTRÉE!!!!!

bizutage

En 2012, la journée d’intégration avait tourné à l’agression sexuelle à l’université de médecine de Lille II. Et c’est une vidéo choquante diffusée sur le net qui avait finalement révélé le drame. Cette fois, le doyen a envoyé un mail à tous les étudiants et à leurs parents.

C’est la rentrée dans quelques semaines… et les autorités de l’université de médecine de Lille II sont bien décidées à ne pas revivre l’horreur de l’an passé. Des bizuts excédés et ivres, s’étaient retournés contre l’un des chefs du bizutage, un élève de troisième et la vengeance avait viré à l’agression sexuelle. Quatre-vingts élèves avaient été mis en cause dans une affaire relevant du droit pénal.

Pour éviter un nouveau drame, le président de l’université et le doyen Didier Gosset, ont décidé d’alerter les jeunes et leurs parents par mail… et par les médias. Une façon d’annoncer aux éventuels agresseurs, que le moindre dérapage sera sanctionné. Que si la loi du silence a parfois prévalu dans des affaires de bizutage, ce ne sera pas le cas à la fac de médecine de Lille.

«Les élèves sont de futurs médecins. Ils sont destinés à soigner des gens et non pas à les agresser! Comment de telles pratiques peuvent être compatibles avec l’éthique et la déontologie?», s’énerve le président de l’université Xavier Vandendriessche. Sa colère est d’autant plus forte que des mesures de sensibilisation avaient été prises l’an passé: circulaire, débat en cours, information sur les peines encourues…

Bizutage sauvage

Mais, pour Didier Gosset, doyen de la fac de médecine de Lille 2, pas question de baisser les bras. La sécurité des étudiants doit être la priorité. Dans un premier temps, un rappel ferme de l’interdiction du bizutage a été adressée par mail à chacun des étudiants de 2ème, 3ème et 4ème année. Même ainsi, il a eu vent d’un «bizutage» sauvage qui se préparait via les réseaux sociaux. Alors, Didier Gosset a décidé de parler dans les médias, pour toucher les parents que l’université n’a pas moyen de contacter autrement. «Sans les médias, nous sommes un peu démuni pour les sensibiliser». Et cette année, des journées sportives d’intégration, encadrées par des professionnels, sont proposées en alternative… au bizutage.

Que faire lorsque que l’on est victime de bizutage

Les mesures anti bizutage se sont durcies depuis la loi Royal de 1998. La ou les personnes impliquées encourent jusqu’à six mois de prison et 7500 euros d’amende. Cette peine peut se voir doublée si les faits sont commis envers des personnes fragiles physique ou mentalement. Pour obtenir un conseil de manière anonyme, de nombreuses associations existent (CNCB, ACB) et le ministère de l’Enseignement supérieur met à disposition une liste de numéro vert. Enfin, il est possible de porter plainte directement au commissariat en cas d’agression subie ou en tant que témoin.

Article publié par le Figaro, édition numérique, du 18 septembre 2013

ALLEZ UNE PETITE PÂTISSERIE!

  LE COULLANT!

On est en train de voir en classe la malbouffe et, entre autres choses, on a travaillé cette recette qui, évidemment, est de la “bonnebouffe”. J’ai pensé que ça pouvait intéresser mes fidèles lecteurs et lectrices. (S’il y en a,…, encore)

Cette recette est facile à faire, je vous la laisse en video. Bon appétit!