FIN D’ANNÉE SCOLAIRE EEOOII

Et voilà, c’est presque fini! Nous sommes aux portes du mois de juin, ça veut dire été, vacances,…, mais aussi examens. On se demande comme Géronte dans “Les Fourberies de Scapin” de Molière: ” Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?” Ce ” il”, c’est moi, toi , lui, elle, en plus le mot “galère”, quelle coincidence! ,…, la galère,…, galérer.

Dans nos écoles de langues, la plupart des élèves sont adultes et leurs réflexions sont de tout type:

– Si je ne réussis pas, c’est pas grave, j’suis pas pressé(e), mais enfin, bon, si je passe, tant mieux.

– À mon, âge, faire des examens, c’est inhumain. Je crois que je ne vais pas me présenter… enfin j’verrai.

– J’ai beau étudier, je ne me souviens de rien.

– On a fait peu de rédactions. On a fait peu de compréhensions orales. On a fait peu de compréhensions écrites. On a très peu parlé.

– J’espère qu’à l’oral  je ne serai pas avec un tel ou une telle, parce qu’il, elle parle mieux que moi, alors,….

– J’espère qu’à l’oral  je ne serai pas avec un tel ou une telle, parce qu’il, elle ne parle pas du tout , alors,…

– Si je ne réussis pas, l’année  prochaine je ne m’inscris pas.

– Je sais que j’aurai quelque chose pour septembre. C’est pas grave, j’aurai plus de temps pour préparer mon écrit ou  j’irai faire un petit voyage en France pour améliorer mon oral. Arrivent les notes de juin”: Oh, merde, j’ai l’oral pour septembre! J’vais pas me présenter / J’vais redoubler/ j’abandonne.

Et il y en a bien d’autres.

Les profs se transforment en monstres qui adorent l’encre rouge et faire souffrir les élèves.

Allez merde à tous et à toutes!

Compartir este artículo:
  • Imprimir
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *